Moteur Action Forme
Bruther architectes, Paris

arc en rêve centre d’architecture présente Moteur Action Forme, première exposition consacrée à l’œuvre de l'agence Bruther, fondée à Paris en 2007 par Stéphanie Bru et Alexandre Theriot.

exposition du jeudi 14 octobre 2021 au dimanche 20 février 2022

grande galerie

conversation inaugurale

avec les co-commissaires
Carlotta Darò historienne de l’art
Laurent Stalder historien de l’architecture
Stéphanie Bru architecte
Alexandre Theriot architecte

 

jeudi 14 octobre 2021, 18:30

Maison de la Recherche et de l’Innovation, Caen, 2013-2015 / BRUTHER architectes Maison de la Recherche et de l’Innovation, Caen, 2013-2015 / BRUTHER architectes / © Maxime Delvaux
Centre culturel et sportif Saint-Blaise, Paris, 2011-2014 / BRUTHER architectes Centre culturel et sportif Saint-Blaise, Paris, 2011-2014 / BRUTHER architectes / © Filip Dujardin
Logements étudiants et parking réversible Palaiseau, 2016-2021 / BRUTHER, Baukunst architectes
Logements étudiants et parking réversible Palaiseau, 2016-2021 / BRUTHER, Baukunst architectes / © Maxime Delvaux

arc en rêve centre d’architecture présente Moteur Action Forme, première exposition consacrée à l’œuvre de Bruther. Fondée à Paris en 2007 par Stéphanie Bru et Alexandre Theriot, l’agence travaille dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme
et du paysage, associant à la maîtrise d’œuvre un travail d’enseignement et de recherche.

L’exposition présente les réalisations des architectes de Bruther sous leur dimension opérationnelle. Elle permet de comprendre les différents moteurs et acteurs – références, expérimentations, matériaux et techniques, construction, mais aussi usagers – qui forment leur pratique. Comprendre l’architecture sous ce concept large de l’opérativité, c’est lier la forme aux processus de conception et de réalisation qui sont à sa base. C’est concevoir l’objet en même temps que l’activité qu’il contiendra, puisque l’un et l’autre se transforment au fil du temps.

Le parcours d’exposition s’articule autour d’une série de machines et de dispositifs spatiaux pensés comme des objets de recherche en relation directe avec la production construite
des architectes. Ces expérimentations sont issues du travail de l’agence ainsi que des ateliers menés par les architectes à l’École polytechnique fédérale de Zurich (ETH).
Cette première lecture prend la forme d’une série d’expériences lumineuses, matérielles, sonores, thermiques : déclinaisons d’effets atmosphériques par le verre, le paravent, le drapé ; explorations d’objets en équilibre, assemblages mécaniques ; immersions dans des situations environnementales par des systèmes pneumatiques et hydrauliques. Il s’agit là d’interroger le vocabulaire des architectes, qui se distingue par sa compréhension du projet comme réponse pratique aux questions de l’usage et des économies.

Écho de ce premier parcours, une série de maquettes de bâtiments, ainsi que des films viennent tramer l’espace d’exposition et illustrer de manière plus narrative les réalisations architecturales de Bruther. Structures statiques et activités dynamiques, ces séquences visuelles offrent une retranscription de l’œuvre matérialisée, de son ouvrage.

Entre expérience physique des objets et lecture linéaire des projets, Moteur Action Forme offre le décryptage d’une recherche et d’une œuvre marquées par des qualités performatives et expérimentales. Telle une visite dans un laboratoire d’idées, elle présente des processus, des matières, ainsi que des usages et des appropriations non-programmés, qui se produisent au fil du temps.

 

Une exposition conçue avec Bruther architectes, Carlotta Darò et Laurent Stalder