explorations

 

Avant même d’être un espace d’exposition, arc en rêve se voulait un lieu d’expérimentation. Explorations avec les enfants, avec les formes, les avant-gardes et les idées. Les écrits sur l’architecture et la ville représentent une part indissociable de ce projet qui consiste à sortir l’architecture de son appréhension rigide pour l’appréhender dans la complexité de la discipline hybride, plurielle et évolutive qu’elle est. 

explorations propose d’approfondir certaines pistes fertiles en mettant à disposition des contributions et des essais critiques. Certains d’entre eux sont des compléments aux thèmes liés au programme en cours, d’autres sont des explorations indépendantes choisies pour leur pertinence et leur actualité. Cette section est conçue comme une bibliothèque numérique accessible à tous, pour approfondir des réflexions existantes ou en ouvrir de nouvelles.

Even before being an exhibition space, arc en rêve was meant to be a place of experimentation. Explorations with the children, with the forms the forerunners and the ideas. The writing on architecture and the city represents an inseparable part of this project which consists in taking architecture out of its rigid apprehension to apprehend it in the complexity of the hybrid, plural and evolutionary discipline that it is. 

explorations proposes to deepen certain fertile tracks by making available contributions and critical essays. Some of them are complements to the themes linked to the current program, others are independent explorations chosen for their relevance and topicality.  This section is conceived as a digital library accessible to all, to deepen existing reflections or open new ones.

 

––––––––––

Dis­pensé d’af­fran­chis­se­ment par Patrick Bouchain 

L’école Domaine du possible, inaugurée en septembre 2015 à Arles, constitue une tentative inédite d’établir un enseignement scolaire fondé sur le désir inhérent chez l’enfant d’apprendre et de découvrir. Une école ouverte sur l’environnement, où les enseignants prennent le temps d’expérimenter pour extraire des enfants le savoir qu’ils cherchent à leur inculquer.
arc en rêve propose un des textes fondateurs de ce projet visionnaire, publié dans l’ouvrage consacré au projet, aux éditions Actes Sud.

lire la suite

 

––––––––––

À l’école du collectif par Ilze et Heinrich Wolff

Suite des arc en rêve papers, une collaboration entre l’Architecture d’Aujourd’hui et arc en rêve, durant la période d’exposition salle de classe, architecture de l’adolescence  Anna Heringer, Xaveer de Geyter, Hermann Kaufmann, viendront présenter des écoles adaptées à l’adolescence et qui maintiennent leurs rôle d’apprentissage et de socialisation.
Pour le premier volet de cette série, l’architecte Joaquim Moreno et Fabrizio Gallanti, directeur d’arc en rêve discutent avec les architectes sud-africains Ilze et Heinrich Wolff.

lire la suite

 

 

––––––––––

salle de classe, architecture de l’adolescence

L’exposition salle de classe, architecture de l’adolescence se déploie autour de cinq chapitres : production, corps, assemblée, transgression et profession. Chacun de ces thèmes s’appuie sur un bâtiment emblématique de l’histoire de l’architecture moderne et sur une quinzaine de réalisations ultérieures qui en déclinent les principes fondamentaux. Chaque thème a donné lieu à un film dans l’une des cinq écoles emblématiques, à partir de l’expérience de leurs utilisateurs : les adolescents.[…]

lire la suite

 

 

 

 

 

––––––––––

Suite des arc en rêve papers, une collaboration entre arc en rêve et L’Architecture d’Aujourd’hui.
Pour ce nouveau volet, toujours dans le cadre de l’exposition commun, une architecture avec les habitants, l’architecte américain Germane Barnes, auteur de Block Party, une des pièces les plus remarquées de la Biennale de Chicago, s’essaye à l’autofiction pour parler de sa pratique de recherche et de conception, qui s’attache à étudier le lien entre l’architecture et l’identité.

lire l’article

 

 

 

––––––––––

Habiter sur Terre par Susanne Eliasson et Anthony Jammes, GRAU

«Faire la ville avec le logement est à l’heure actuelle un défi politique et sociétal. Dans les années 1990 et au début des années 2000, la redécouverte des centres villes a entraîné un renouvellement urbain en Europe, sous la forme de nouveaux quartiers à usage mixte.
Aujourd’hui, la crise généralisée du logement oblige les acteurs du secteur à produire de grandes quantités de logements, souvent dans le cadre d’un usage monofonctionnel.»

lire la suite

 

 

 

––––––––––


En-Medio, est une publication gratuite produite par l’agence mexicaine Departamento del Distrito, illustrée par Arina Shabanova, et présentée dans l’exposition commun.

Le projet met en évidence le statut délicat du patrimoine architectural moderniste à Mexico à travers l’histoire encore en train de s’écrire, de six ouvrages majeurs du milieu du vingtième siècle :
la Casa Ortega, Súper Servicios Lomas, le Museo Experimental El Eco, la Casa Cueva, le restaurant Los Manantiales, la Torre Insignia.
À travers des entretiens avec celles et ceux qui ont vécu ou travaillé dans les bâtiments concernés, des historiens qui les ont étudiés, des militants qui se sont battus pour leur préservation ou des iconoclastes qui préféreraient les voir détruits, En-Medio plonge dans quelques récits architecturaux amorcés de longue date dans la capitale mexicaine, pour s’interroger sur leurs possibilités d’avenir.

 

 

 

 

––––––––––

arc en rêve  centre d’architecture et L’Architecture d’Aujourd’hui inaugurent une nouvelle collaboration qui prendra la forme d’une série d’essais autour et à partir d’événements organisés par arc en rêve.
Le premier de ces essais, publié dans le cadre de l’exposition commun, une architecture avec les habitants revient sur l’histoire de Bronzeville, un quartier de Chicago à l’héritage extraordinaire et au destin tourmenté. L’auteure, la chercheuse afro-américaine Isabel Strauss, revient sur ce cas symptomatique de ségrégation par le développement urbain.

lire l’article

 

 

 

 

––––––––––

à l’occasion du projet :her(e), otherwise

entretiens réalisés par le collectif saay/yaas

Dans la continuité de la plateforme collaborative hereotherwise.space, les commissaires du collectif saay/yaas, Patti Anahory, Anna Abengowe, Tuliza Sindi et Mawena Yehouessi, ont réalisé une série exclusive d’interviews à Accra. Après avoir invité un ensemble de contributrices à diffuser leurs projets, terminés, inachevés, ou rêvés, saay/yaas donne la parole à six architectes et artistes ghanéennes pour échanger autour de la période dans laquelle nous vivons.

regarder les entretiens


––––––––––

histoire[s] d’architectures

En 40 ans d’activité, arc en rêve s’est imposé comme un acteur incontournable de la réflexion sur l’architecture et la ville.
Expositions, colloques, rencontres, ateliers pédagogiques et publications ont été les composantes d’un kaléidoscope d’actions, qui au fils des années, ont participé à la formation d’une conscience collective autour des enjeux du vivre en commun.
À 40 ans de sa fondation, cinq auteurs se penchent sur les multiples histoires entrelacées qui ont contribué à façonner l’histoire du centre d’architecture. Dans le contexte français et à l’international.

 

 

Au commencement,
l’architecture, l’enfance, le rêve…
par Christophe Catsaros, critique d’art et d’architecture

lire

 

 

 

L’habitat et le logement, la liberté et les normes
arc en rêve interroge nos modes de vie depuis 40 ans
par Jean-Louis Violeau, sociologue

lire

 

 

 


Veni, vidi, vici

par Arjen Oosterman, critique d’architecture, ex-rédacteur en chef de la revue Volume

lire

 

 

 

 

Le rôle de la culture dans la fabrique de la ville
Audrey Contesse, directrice de l’Institut culturel d’architecture Wallonie-Bruxelles

 lire

 

 

 

 

Restons ailleurs !
Le lointain et l’ailleurs qui nous apprennent à voir et à agir ici
par Christophe Le Gac, critique d’art et d’architecture et de cinéma

lire

 

 

 

–––––––––– 


Préludes

série produite par arc en rêve centre d’architecture
dans le cadre des Albums des jeunes architectes et paysagistes 2020

réalisation : Leonardo Lella
tournage et montage : Margaux Liesenborghs

voir les reportages

 

 

 

 

––––––––––


à l’occasion de l’exposition
Moteur Action Forme

Cinq visites d’architecture en temps de confinement
par Christophe Catsaros, critique d’art et d’architecture

Cinq promenades à vélo vers autant de projets parisiens de l’agence Bruther (Stéphanie Bru et Alexandre Theriot) deviennent le point de départ d’une réflexion sur la théâtralité urbaine, le greenwashing et les représentations de l’habitat collectif.

lire