les usages du monde

© graphisme : tabaramounien © graphisme : tabaramounien /

une production originale de Lille Métropole 2020, Capitale Mondiale du Design
accueillie dans le cadre de la saison lille3000

Gare Saint-Sauveur, Lille
du 09 sept. au 08 nov. 2020

Étendre le terme design au monde pour en faire le verbe qui qualifie l’action de l’homme sur son environnement est une façon de se donner les moyens d’agir.

les usages du monde explore les démarches design au service de l’habiter qui recouvre les différents espaces-temps de vie : se loger, se déplacer, se nourrir, consommer, travailler, aller à l’école, être connecté, voyager, aller au cinéma, lire, échanger, rêver…

La démarche design, c’est l’art de la relation. La relation à l’usage, la relation à l’environnement, la relation au temps et à l’espace, la relation à l’Autre, la relation au Monde.

L’exposition les usages du monde est résolument critique et optimiste. Elle donne de multiples réponses alternatives à la dégradation de l’Habitabilité de la Terre. Les projets exposés sont autant de signes prometteurs de la fabrication possible de nouvelles conditions d’Habitation de la planète, soucieuses d’altérité et d’équité. Chacun d’entre eux est pensé comme une solution construite. Ce sont des actes distincts, qui ont en commun l’engagement de celles et ceux qui sont à l’œuvre.

La crise que nous traversons met à l’épreuve la Résilience de chacun, dans le champ social et économique, en articulant les 3 dimensions individuelles, collectives et politiques. Elle ouvre de nouvelles perspectives ; pour faire Habiter l’Homme là, encore, autrement ; pour donner un nouveau sens à l’économie en revivifiant sa racine, l’oikos, l’art de bien gérer sa maison, non celle du Monde financiarisé, qui épuise les ressources, et détruit le Monde Vivant, mais l’Habitation commune.

L’exposition est une invitation à cultiver notre Jardin, à l’exemple de Candide de Voltaire, en prenant soin de la terre, de l’air et de l’eau, pour ses habitants, TOUS ses Habitants. Modestement et courageusement.

En cela, les usages du monde témoigne de la capacité à construire le Meilleur espace habitable possible à l’ère de l’Anthropocène.

Francine Fort, directrice d’arc en rêve centre d’architecture

commissariat : arc en rêve  centre d’architecture
Francine Fort, Michel Jacques, Eric Dordan, Leonardo Lella
avec HBAAT / Heleen Hart & Mathieu Berteloot
et Fabienne Brugère, philosophe

graphisme : tabaramounien

L’ENSAPL et arc en rêve centre d’architecture
prolongent l’exposition avec un cycle de conférences inédit,
les jeudis, gare Saint-Sauveur

17 sept. 17:00
Jan de Vylder et Inge Vinck, architectes, Gent, Belgique
voir en visio

24 sept. 18:30
Nicolas Coeckelberghs, co-fondateur de BC – architects & studies & materials,  Bruxelles
+ d’informations

1er oct. 18:30
François Azambourg, architecte, Lille
Philippe Louguet, designer, Paris

8 oct. 18:30
Bast, architectes, Toulouse

22 oct. 18:30
Christophe Hutin, architecte, Bordeaux
Olivier Vadrot, designer, Beaune.

29 oct. 18:30
Clément Berton, architecte, Lille

5 nov. 18:30
ZERM, association d’architecture, Roubaix

+ d’informations