salle de classe
architecture de l’adolescence

Considérée en simple termes d’espace, la salle de classe est aujourd’hui un environnement à la fois obsolète, immatériel et fluide. S’intéressant à cette phase négligée de la vie humaine qui se situe entre l’enfance et l’université, l’exposition est consacrée aux espaces de l’enseignement secondaire

exposition du jeudi 13 octobre au dimanche 12 février 2023

grande galerie

exposition exposition "salle de classe, architecture de l'adolescence" à arc en rêve / © Marion Parent
exposition exposition "salle de classe, architecture de l'adolescence" à arc en rêve / © Marion Parent
exposition exposition "salle de classe, architecture de l'adolescence" à arc en rêve / © Marion Parent
exposition exposition "salle de classe, architecture de l'adolescence" à arc en rêve / © Marion Parent
exposition exposition "salle de classe, architecture de l'adolescence" à arc en rêve / © Marion Parent

L’élément déclencheur de salle de classe, architecture de l’adolescence est le destin de cette génération qui a dû vivre le passage à l’âge adulte pendant une pandémie.
L’expérience du confinement en matière d’apprentissage a été paradoxale : elle a transformé les élèves, contraints d’étudier à la maison, sans vraiment modifier les espaces d’apprentissage, restés inchangés à leur retour dans l’enseignement collectif.

Deux ans ont suffi pour créer un hiatus. C’est à partir de ce questionnement que s’organise l’archéologie de l’adolescence à travers le dispositif qui la configure dans la seconde moitié du 20e siècle : la salle de classe.
Comment ces espaces ont-ils été conçus ? Comment ces communautés d’apprentissage ont-elles été générées et à quel écosystème culturel et social sont-elles soumises ? Qu’est-ce qui les a constitués en corps politiques ? Quelle normativité et quel sens de la transgression ont configuré l’éducation artistique ? Comment l’éducation professionnelle organise-t-elle les rapports entre travail et savoir ?

Ces différentes questions correspondent aux différents chapitres de l’exposition : Production, Corps, Assemblée, Transgression et Profession.

Chacun de ces thèmes s’appuie sur un bâtiment emblématique de l’histoire de l’architecture moderne et sur une quinzaine de réalisations ultérieures qui en déclinent les principes fondamentaux. Chaque thème a donné lieu à un film dans l’une des cinq écoles emblématiques, à partir de l’expérience de leurs utilisateurs : les adolescents. À ce témoignages s’ajoute une histoire matérielle de l’évolution de la salle classe. Les éléments tangibles qui composent ce tableau sont de deux ordres : d’une part, la manière dont la culture architecturale enregistre ces événements et, d’autre part, le lien intime qui s’établit entre la subjectivité de ceux qui apprennent et la spatialité par laquelle l’apprentissage s’accomplit.

 

en savoir +

 

exposition du 13 octobre 2022 au 12 février 2023
grande galerie

coproduction
Garagem Sul, Lisbonne, Portugal
Z33, Hasselt, Belgique

commissariat
Joaquim Moreno, architecte

partenariat
saison France Portugal / temporada Portugal França 2022

 

visites & conférences

visites & conférences

conférence

 

Radical Pedagogies
La radicalité au défi de son historicisation

 

avec Beatriz ColominaIgnacio, G. Galán et Anna-Maria Meister

 

 

vendredi 27 janvier 2023, 18:00

conférence

 

Domaine du Possible : l’école à la ferme

avec Patrick Bouchain, Jean-Paul Capitani et Jean Rakovitch

 

 

 

jeudi 19 janvier 2023, 18:30

visite flash de l’exposition tous les samedis à 16:00

visite commentée

avec Joaquim Moreno
architecte et commissaire de l’exposition
samedi 15 octobre 2022, 14:30

The idea for Classroom, Architecture of Adolescence was inspired by the dire condition of a generation that had to experience the transition to adulthood during a pandemic. The experience of confinement with respect to learning was paradoxical: it transformed the students, who were forced to study from home, without really modifying their learning spaces, which remained unchanged when they returned to collective education.

Two years were enough to create a gap between needs and reality. The archaeology of adolescence was organized through the dominant tool that shaped it in the second half of the 20th century: the classroom. How were these spaces designed? How were these learning communities generated? To what cultural and social ecosystems are they subjected? What made them into political bodies? How have standardisation and transgression shaped artistic education? How does vocational education reorganize relationships between work and knowledge?

The chapters of the exhibition echo these questions: Production, Embodiment, Assembly, Transgression and Profession. Each of these chapters refers to an emblematic built example, still in use today, which represents a cluster of adolescent perspectives. Added to this diverse testimony is a material history of how classrooms have evolved.

The tangible elements that make up this narrative are of two kinds: on the one hand, the way in which architectural culture records these events and, on the other, the close connection that is established between the subjectivity of learning and the spatial realities through which learning is accomplished.

exhibition Thursday 13 October 2022 to Sunday 12 February 2023
grande galerie

co-production
Garagem Sul, Lisbon, Portugal
Z33, Hasselt, Belgium

exhibition curatorship
Joaquim Moreno, architect

partnership
season France Portugal / temporada Portugal França 2022