commun, une architecture avec les habitants
common, community driven architecture

L'exposition explore à travers une sélection d’exemples et de propositions issues des différents continents ce que serait une conception active des espaces avec leurs habitants.

du jeudi 23 juin au dimanche 18 septembre 2022

nef de l'Entrepôt

programme des événements commun
juin > septembre

 

exposition Commun, une architecture avec les habitants exposition Commun, une architecture avec les habitants / © Rodolphe Escher
exposition Commun, une architecture avec les habitants exposition Commun, une architecture avec les habitants / © Rodolphe Escher
exposition Commun, une architecture avec les habitants exposition Commun, une architecture avec les habitants / © Rodolphe Escher
exposition Commun, une architecture avec les habitants exposition Commun, une architecture avec les habitants / © Rodolphe Escher
Concert d'improvisation et rencontre avec les musiciens. Concert d'improvisation et rencontre avec les musiciens. / © Rodolphe Escher
exposition Commun, une architecture avec les habitants exposition Commun, une architecture avec les habitants / © Rodolphe Escher
exposition Commun, une architecture avec les habitants exposition Commun, une architecture avec les habitants / © Rodolphe Escher
exposition Commun, une architecture avec les habitants exposition Commun, une architecture avec les habitants / © Rodolphe Escher
exposition Commun, une architecture avec les habitants exposition Commun, une architecture avec les habitants / © Rodolphe Escher
exposition Commun, une architecture avec les habitants exposition Commun, une architecture avec les habitants / © Rodolphe Escher

La construction des habitations a longtemps été une affaire collective. On construisait sa maison avec ses amis ou ses collègues, et on les aidait en retour à sortir leur maison de terre.

Si le mode de production industriel fondé sur la propriété privée et l’endettement des ménages a presque fait disparaître ces comportements solidaires, de nombreuses exceptions subsistent. Elles s’articulent le plus souvent à partir de communautés d’idées ou d’expériences autour de l’acte de construire et prennent la forme d’actions sociales et culturelles sur l’espace partagé et son activation.

L’exposition commun rassemble des usages et des expériences qui témoignent de l’ancrage profond de ces pratiques sur les communautés qui les expérimentent. Elle révèle leur manière de court-circuiter les mécanismes conventionnels de production de la ville.

Le caractère démonstratif de certains de ces projets s’avère capable de constituer des modèles reconductibles, à des échelles et des contextes différents de ceux pour lesquels ils ont été initialement conçus. En ces termes, l’attrait de certains projets et leur restitution médiatique au sein d’un événement culturel, pourrait s’apparenter à de la modélisation. Une expérience grandeur nature transformée en objet d’exposition pour dire haut et fort ce qu’il est possible de faire.

de la ville disponible aux communautés à l’œuvre

C’est dans cette perspective que commun rassemble des éléments de deux expositions qui se sont tenues ces dernières années autour du thème de la ville partagée et des communautés qui s’activent en dehors des circuits et des relations normalisées et commerciales : la contribution de David Brown à la Biennale de Chicago et la participation française à la Biennale de Venise en 2021 par Christophe Hutin organisée la même année.

Malgré la proximité thématique qui unit les deux démarches, chacune se distingue par la singularité des expériences qu’elle relate. Des expériences inédites qui ont durablement modifié la vie de ceux qui y ont pris part, et qui ne demandent qu’à servir d’exemple.

 

les contributeurs :

01 – Christophe Hutin Architecture
02 – Departamento del Distrito
03 – Drawing Architecture Studio
04 – El Cielo
05 – Enlace Arquitectura
06 – Hayatsu Architect + Assemble
07 – Lacol
08 – Onion Collective + Invisible Studio
09 – Plan Común
10 – Riff Studio
11 – SHAU
12 – urban AC

 

exposition dans la nef
du 23 juin au 18 septembre 2022


commissariat

arc en rêve  centre d’architecture
David Brown  designer, directeur artistique de la Chicago Architecture Biennial 2021 – Graham Foundation
Christophe Hutin  architecte et commissaire

partenariat
Chicago Architecture Biennial
Graham Foundation 
Chicago, États-Unis

 

+ en commun
une série d’activités

dans l’espace d’exposition et hors les murs
pendant tout l’été

télécharger le programme des évènements

 

explorations : des contributions de l’exposition à lire en ligne

– En-Medio, est une publication gratuite produite par l’agence mexicaine Departamento del Distrito, illustrée par Arina Shabanova, et présentée dans l’exposition commun.
Le projet met en évidence le statut délicat du patrimoine architectural moderniste à Mexico à travers l’histoire encore en train de s’écrire, de six ouvrages majeurs du milieu du vingtième siècle.

– L’histoire de Bronzeville, un quartier de Chicago à l’héritage extraordinaire et au destin tourmenté.
L’auteure, la chercheuse afro-américaine Isabel Strauss, revient sur ce cas symptomatique de ségrégation par le développement urbain.

 

The construction of houses has long been a collective affair. One built one’s house with one’s friends or colleagues, and one helped them in return to get their house out of the ground.

If the industrial mode of production based on private property and household indebtedness has almost eliminated this solidarity-based behavior, many exceptions remain. They are most often articulated from communities of ideas or experiences around the act of building and take the form of social and cultural actions on the shared space and its activation.

« commun » gathers uses and experiences that testify of the deep anchorage of these practices on communities that experiment them. It reveals their way of short-circuiting the conventional mechanisms of city making.

The demonstrative character of some of these projects proves to be capable of forming replicable models, at scales and contexts different from those for which they were initially conceived.

In these terms, the appeal of certain projects and their media coverage within globalized cultural events could be assimilated to models. Life-size experiences turned into an exhibition object to say out loud what it is possible to do.

From the available city to communities at work

Its within these lines that « commun » gathers elements from two exhibitions held in recent years around the themes of the collective city and the communities that are active in shaping it outside the mainstreamed, normalized or commercial frameworks: David Brown’s contribution to the Chicago Architecture Biennial in 2021 and Christophe Hutin’s participation to the French Pavilion at the Venice Architecture Biennale the same year.

Despite the thematic proximity that connects the two approaches, each is distinct by the singularity of the experiences they present. Unprecedented experiences that have significantly changed the lives of those who took part in them, and that can only serve as inspiration for other experiences that would draw from them.